dans Actualités, MOOCs

Une réunion de discussion et d’échange sur la création de centre de compétences techno-pédagogiques MOOCs en Afrique du 15 au 17 décembre 2015.

Cette rencontre a été accueillie par l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (INP-HB) et outre cette institution elle a réuni des représentants de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSPY), de l’Ecole Supérieure Polytechnique – Université Cheikh Anta Diop de Dakar (ESP-UCAD), et de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (représentants le programme MOOCs Afrique et le secrétariat général du RESCIF). Suite à la décision prise par les présidents du RESCIF de créer des centres MOOCs en Afrique, l’objectif de la réunion était de lancer les premières réflexions et de planifier les étapes nécessaires à la réalisation de ces centres.

Les objectifs de ces centres sont multiples :

  • Développer la capacité de concevoir et produire des MOOCs sur place.
  • Former et accompagner les enseignants locaux dans la création et l’utilisation de MOOCs.
  • Gérer des plateformes informatiques pour la diffusion des MOOCs au niveau local, national et régional

Le but de cette réunion a été de définir ensemble le cahier de charges des centres de compétences et de lister ce que cela implique en termes de :

  • Locaux et infrastructure,
  • Matériel audiovisuel et informatique pour la production de vidéos,
  • Besoins et accompagnement pédagogique,
  • Personnel permanent pour l’opération des centres,
  • Formation du personnel,
  • Financement durable des coûts opérationnels des centres.
  • Calendrier et stratégie pour concrétiser et rendre opérationnels rapidement ces centres.

Les discussions ont été fructueuses et ont permis de poser les bases et de discuter des étapes à venir pour réussir ce projet.

l’INP-HB, l’ENSPY et l’ESP-UCAD sont enthousiastes  et très motivées à s’investir pour lancer de tels centres dans leur institutions.