Laboratoire de Science des Données et Intelligence Artificielle

Contexte

Le RESCIF a pour vocation de mettre en œuvre une coopération novatrice, ciblée et durable entre des universités technologiques visant à répondre à certains défis majeurs des pays émergents et en développement. Il a pour but de promouvoir des programmes scientifiques communs, notamment dans les domaines de l’eau, de l’énergie, de la santé, la nutrition, de la sécurité alimentaire, de l’urbain, etc.

Dans ce cadre, l’analyse des quantités énormes de données en temps réel peut permettre aux décideurs de prendre les bonnes décisions stratégiques et de mener des actions intelligentes dans plusieurs secteurs susmentionnés.

C’est pourquoi, le RESCIF, sur proposition de l’INP-HB, a décidé de faire de la thématique des big data, un axe majeur en créant un laboratoire conjoint dédié à cette thématique. Le laboratoire est dans sa phase de mise en place. Il ne pourra débuter ses activités effectives de recherche qu’en 2020.

Objectifs

La révolution numérique qui s’opère, depuis quelques années, dans le monde a engendré la production exponentielle de données massives dénommées « Big Data » dans la quasi-totalité des secteurs d’activités. De la santé, à l’agriculture en passant par l’économie, l’éducation, aucun domaine n’est épargné.

La science des données est une science interdisciplinaire qui permet d’explorer et d’analyser de grands volumes de données brutes pour les transformer en informations précieuses qui permettent une prise de décisions stratégiques. En s’appuyant sur des méthodes et outils (Mathématiques, Intelligence artificielle, etc.), la science des données permet d’expliquer, de prédire et d’automatiser des décisions. Elle est utile dans plusieurs domaines d’activité : industrie, agriculture, santé, énergie, marketing, finance, assurance, etc.

L’objectif du laboratoire LASDIA est de mener des activités de recherche autour des gros volumes de données (collecte, analyse, prédiction, etc.) et de l’intelligence artificielle dans des secteurs cruciaux pour des pays en voie de développement. Les secteurs visés sont l’agriculture, la santé et les services (banque, assurance, télécommunication, etc.).

Les axes de recherche

1) Les principaux axes de recherches retenus pour le LASDIA concernent les grands domaines d’application identifiés. Il s’agit de :1) Santé

Dans le domaine de la santé, la récupération des données médicales, leur traitement et analyse sont des enjeux énormes pour définir des politiques sanitaires, améliorer les soins de santé et même surveiller et prévenir des épidémies.

2) Agriculture

La masse d’informations disponibles dans le domaine de l’agriculture en général et en particulier de l’agriculture de précision peut être exploitée pour prendre de meilleures décisions d’améliorer la production agricole.

3) Industrie et services (banque, assurance, télécommunication, etc.)

Dans ces domaines, la science des données peut être utilisée pour :

  • Entretenir les relations avec les clients,
  • Favoriser la veille concurrentielle.
  • Améliorer les stratégies marketing et commerciale,
  • Réduire les coûts logistiques,

Plan d’actions pour la mise en place du laboratoire LASDIA

  • 1) Mise en place de l’organisation administrative et scientifique local2) Identification et validation des projet de recherche3) Constitution des équipes de recherche4) Élaboration de budget de fonctionnement

    5) Recrutement de 2 doctorants

    6) Début effective des travaux de recherche

    7) Formation de renforcement des capacités

Les institutions impliquées

  • INP-HB
  • X-POLYTECHNIQUE
  • ESP DAKAR
  • GRENOBLE INP