RESCIF

L’idée de créer un réseau francophone a vu le jour dans le cadre de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie que la Suisse a organisé à Montreux en octobre 2010. Créé à l’initiative de l’EPFL et avec le soutien officiel des autorités suisses, le RESCIF comprend 14 universités francophones issues de 11 pays différents d’Afrique, Amérique, Asie, Europe et Moyen-Orient, et est centré sur trois thèmes essentiels pour l’avenir: l’eau, l’énergie et la nutrition.

La création du RESCIF part du principe :

  1. que le nombre des pays dits émergents va s’accroître au cours des prochaines décennies ;
  2. que la science et la technologie joueront un rôle croissant dans leur futur développement ;
  3. qu’en conséquence, de nouvelles formes de partenariat sont possibles et souhaitables avec les universités de ces pays ;
  4. que ces partenariats sont le meilleur moyen de juguler l’exode des cerveaux pénalisant actuellement leur développement.

L'ambition du RESCIF est de faire de la culture francophone un vecteur d'innovation technologique dans la compétition scientifique internationale en réunissant des universités de pays développés et de pays émergents. Une formule unique de par sa philosophie, son ampleur et sa dimension linguistique.