Cours avancé : hydraulique fluviale

Modélisation et simulation numérique en hydraulique fluviale

Organisation : Sandra Soares-Frazão, Professeur d’hydraulique, Université catholique de Louvain
Durée : 1 semaine
Date : 5 – 9 novembre 2012
Lieu : Ecole Polytechnique de Louvain (Université catholique de Louvain, EPL)

Contexte du cours

Le cours se place dans le contexte de l’hydraulique fluviale, qui considère les écoulements transitoire à surface libre avec évolution morphologique possible du fond et des berges d’un chenal. On peut ainsi citer les écoulements transitoires en rivières ou canaux suite à la mise en fonctionnement ou à l’arrêt d’une centrale hydroélectrique, suite à la manœuvre d’une vanne dans un canal d’irrigation, ou la propagation des crues naturelles. Parmi les écoulements les plus transitoires qui soient, on considère également les ruptures de barrages ou de digues de retenue. Selon les caractéristiques sédimentaires du lit des cours d’eau considérés, ceux-ci peuvent subir une érosion, parfois intense en cas d’écoulement fortement transitoire, à travers une brèche par exemple.

Ces divers types d’écoulements seront abordés dans le cours, d’un point de vue théorique d’abord à travers les équations qui les régissent, et d’un point de vue pratique de résolution numérique à travers des outils de complexités diverses. En effet, certains calculs peuvent être réalisés de manière simple au moyen d’une feuille Excel, d’autres nécessitent l’utilisation de logiciels plus complexes. Le cours abordera également la question du choix judicieux de l’outil de modélisation. Enfin, le laboratoire d’hydraulique et les canaux d’essais permettront d’illustrer les concepts étudiés à travers une approche expérimentale de ces écoulements.

Objectif du cours

A l’issue du cours, les étudiants seront capables de poser les équations adéquates pour représenter un problème d’hydraulique fluviale donné, et de résoudre ces équations au moyen d’une méthode numérique adaptée.

Pédagogie

Le programme du cours est construit de manière à combiner divers types d’activités, complémentaires dans l’apprentissage :

  • Cours magistraux.
  • Séances de travaux pratiques sur ordinateur : utilisation d’Excel, Matlab, ou de codes de calcul existants.
  • Séances de travaux pratiques en laboratoire : illustration des concepts théoriques, et utilisation de techniques de mesures non intrusives sur des écoulements transitoires (imagerie digitale, sones à ultrasons, etc.).
  • Séminaires d’ouverture : ces séminaires, donnés par des professeurs membres du RESCIF, permettront d’apporter un regard complémentaire sur les problèmes d’hydraulique fluviale, à partir d’exemples ou de recherches menées au sein des institutions partenaires.
  • Visite technique au laboratoire de recherches hydrauliques de Châtelet et aux ascenseurs hydrauliques de Strépy-Thieu.

Lien vers la page du cours : http://www.uclouvain.be/421167.html

News

Dans le cadre du RESCIF, un cours de "Modélisation et simulation numérique en hydraulique fluviale" (en français) sera organisé à l'Université catholique de Louvain (UCL, Belgique) du 5 au 9 novembre 2012. Diverses informations sont disponibles à l'adresse suivante: http://www.uclouvain.be/421167.html.